Education et comportement canin

Auteur/autrice : L'Orée du Loup Educ

morsure-chien-enfant_loree-du-loup

La relation chien-enfant : rêve ou cauchemar ?

La relation chien-enfant peut être extrêmement bénéfique. Mais parfois cette relation de rêve tourne au cauchemar…

La relation chien-enfant parfaite

La relation entre un chien et un enfant est généralement très bénéfique pour les deux parties et certaines d’entre elles sont très positives. On peut constater à quelle point cette relation peut-être extraordinaire avec les chiens d’éveil, chiens d’assistance pour des enfants atteints de troubles autistiques ou de trisomie 21. Le chien d’assistance va permettre de stimuler les sens, d’éveiller l’enfant mais aussi d’apaiser ses angoisses. Le chien d’éveil est un véritable soutient moral pour accompagner l’enfant dans son interaction avec l’environnement.
Cependant ces chiens d’éveil sont soigneusement sélectionnés et éduqués pour cette fonction. Ils développent une écoute aiguisée de l’enfant, ainsi qu’une grande patience et tolérance à son égard.

Photo de handi’chiens par Frédéric-Coignot

Certains chiens de famille apprécient grandement la compagnie de l’enfant de la maison.

Mais les chiens de famille ne développent pas tous les facultés des chiens d’éveil.
De nombreux chiens n’apprécient pas d’être dérangés quand ils sont installés à un endroit. Parfois ils n’apprécient pas qu’un enfant, bien connu ou non, s’approche d’eux pour les toucher ou les prendre dans leur bras.

Quand la relation chien-enfant vire au cauchemar

C’était une attaque violente au visage de ma fille de 8 ans”

Malheureusement, de nombreuses relations entre un chien et un enfant sont problématiques et à l’origine d’accidents. En France, les morsures de chiens constituent plus de 1.5% de l’ensemble des accidents de l’enfant.

Je vois trop souvent sur les réseaux sociaux des annonces de replacements de chien suite à un accident avec un enfant. Je cite une publication récente sur les réseaux sociaux (Le nom du chien a été changé):

Je revenais de ballade avec Popi, il avait mangé, il était avec nous dans la maison.
Ma fille de 8 ans a voulu le caresser. J’ai dit ok. Popi était sage, assis.
Tout allait bien et en un quart de seconde il a eu le visage qui a changé. Ma fille n’a pas eu le temps de le toucher et il l’a attaqué.
C’était une attaque violente au visage de ma fille de 8 ans. Avant cela il a toujours été doux avec les enfants.”

Dans ce cas là, la famille a pris la décision de se séparer du chien.
Et ce cas n’est malheureusement pas un cas unique!
Des chiens sont abandonnés, voire euthanasiés suite à de tels accidents.

Regardons un peu les chiffres sur les accidents par morsure.

Un peu de statistiques sur les morsures de chiens

Les morsures de chien représentent chaque année, en France, plusieurs milliers de recours aux urgences.

Des études menées en France et aux Etats Unis, soulignent qu’environ 40% des morsures déclarées de chien concernent des enfants, et particulièrement ceux de moins de 5 ans. La majorité des attaques sur enfants sont localisées au niveau de la tête et elles se produisent généralement à la maison, lorsque l’enfant caresse ou joue avec le chien de la maison.

Quand on analyse le contexte de ces morsures, on se rend compte que chez les enfants, les morsures sont le plus souvent une « mise en garde » de la part du chien dérangé ou irrité par l’enfant. Dans près de 2/3 des cas, la morsure est à relier à une agression par irritation, c’est à dire à une agression déclenchée dans un contexte de peur, de douleur, de contrainte ou de frustration pour le chien.

Une étude menée entre 2009 et 2010, dans huit grands hôpitaux français, répertoriait les consultations d’urgence déclenchées par des morsures de chiens. Il s’avère que les morsures sont plus nombreuses et plus graves quand la victime connait le chien mordeur.

Les décès par morsures de chien:

Aux Etats-Unis, une étude menée sur une période de 13 ans montre que les enfants de moins de 2 ans représentent près de 30% des décès par morsure.

La figure suivante montre le nombre de décès par morsure de chien en fonction de l’âge de la victime.

Nombre de décès par morsure en fonction de l’âge de la victime.
Source: www.dogsbite.org

La question est donc:
Certaines de ces attaques sont-elles évitables? Et si oui comment ?

Voici notre analyse d’une vidéo trouvé sur le net.

A travers cette analyse, je souhaite vous montrer à quel point certaines attaques sont évitables.

Demandez vous toujours si le chien a lui aussi envie de cette interaction avec l’enfant.

En dehors de la socialisation de l’animal, qui doit être travaillée dés son plus jeune âge. L’enfant doit apprendre à respecter l’animal quand il se repose, mange ou est malade. Un chien malade sera beaucoup plus irritable surtout si on touche une zone douloureuse L’enfant doit apprendre en particulier à ne pas enserrer un chien par le cou et à ne pas approcher son visage de sa tête.

Et en cas de doute, demandez son avis à un professionnel du comportement canin.

Me contacter

Sources:
Lavaud J, et al. Archives de pédiatrie 12, 2005, 228–233
Ricard C, Thélot B. Facteurs de gravité des morsures de chien aux urgences – Enquête multicentrique, France, mai 2009-juin 2010. Saint-Maurice: Institut de veille sanitaire; 2011
Abraham J. T., Czerwinski M., Journal of Pediatric Surgery 58901, 2018
www.dogsbite.org

La Communication Humain-Chien

Le chien est utilisé depuis des milliers d’années par l’humain pour le travail dont la garde de troupeau ou de propriété, mais aussi pour le transport de marchandises avec les chiens de traineau, et encore pour la chasse.  

Depuis récemment la présence du chien dans nos foyers a évolué et devient de plus en plus importante.
Le chien est un véritable compagnon pour l’homme. Il lui apporte aujourd’hui principalement compagnie, affection et enrichissement quotidien. Il est un fidèle compagnon d’une loyauté inconditionnelle dans notre société.

Humain vs Chien

Depuis des milliers d’années le chien développe de grandes capacités à cohabiter avec l’humain. Pourtant le chien reste une espèce différente de l’homme avec des besoins et un langage propre à son espèce:

Le Canis Lupus Familiaris n’est pas un Homo Sapiens Sapiens.

Il est donc primordial de ne pas tomber dans l’antropomorphisme et de garder bien en tête certaines de nos différences.
En particulier l’Homme parle beaucoup. La grande majorité de nos échanges se font en parlant et notre langage verbal est tellement riche et précis, que nous avons peu à peu perdu nos capacités à communiquer autrement que par la parole; nous sommes devenus peu attentifs aux autres signaux de communication émis.

Or le chien a un language verbal très limité. Il émet certes des aboiements, grognements, jappements, hurlements, il peut aussi apprendre certains mots bien qu’en nombre très limité par rapport à l’Homme. Pourtant le chien communique bien au delà de cela !
Les chiens disposent d’un langage très riche.
Le chien est perpetuellement en communication avec son entourage par l’expression et l’observation de postures corporelles, par l’émission et la detection d’odeurs etc…

Mais cette communication échappe souvent à l’humain. D’abord nous n’avons pas les mêmes capacités olfactives et ne pourrions pas en reniflant le derrière de nos interlocuteurs identifier leur sexe, age, état émotionnel etc comme le font les chiens 🙂
Pourtant c’est un rituel très important pour le chien !

chiens-se-reniflant

Une bonne communication et une bonne relation

Cette méconnaissance du langage canin conduit bien souvent à une mauvaise interprétation du comportement canin.
Par exemple, on me fait souvent la remarque “il a fait telle bêtise et il sait pourtant bien qu’il ne doit pas le faire, mais il se venge” ou encore “mon chien est jaloux quand je caresse mon chat”. Il y a une erreur d’intreprétation, il manque là une communication efficace avec le chien.
Il est important que nous fassions l’effort d’apprendre et de comprendre la langue de nos compagnons canins !
Car oui, sans cela, des problèmes dans la cohabitation peuvent alors apparaitre.
En effet de très nombreux problèmes et conflits résultent d’une mauvaise communication.

A l’Orée du Loup nous vous aidons à mieux comprendre votre compagnon canin et à mieux interpréter ce qu’il vous communique chaque jour, pour une relation saine et riche avec votre compagnon.

choisir-educateur-canin

Choisir son éducateur canin

choisir-educateur-canin

De nombreux propriétaires rencontrent avec leur chien des problèmes liés à de la peur ou de l’agressivité envers d’autres chiens ou envers des humains. Ces troubles du comportement sont de plus en plus fréquents.

Pourtant, les propriétaires sont sonvent amenés à rencontrer plusieurs professionnels canins avant de trouver celui capable de les aider. Ces essais infructueux sont source de frustration chez le propriétaire. Et malheureusement, ils aggravent souvent le problème du chien par l’emploi de méthodes totalement inadaptées.

Les méthodes d’éducation canine ont considérablement évolué depuis leurs débuts il y a un siècle, et elles continuent d’évoluer chaque jour.
Comment éduquer son chien ou corriger un comportement inadapté ?
Comment choisir son éducateur canin ?

Méthodes d’éducation dites traditionnelles:

De nombreux éducateurs canins utilisent encore des méthodes dites traditionnelles. Ces méthodes peuvent avoir recours à l’intimidation du chien et à la contrainte.
Par exemple donner un coup de laisse brutal au chien au point de lever ses pattes avant du sol parce qu’il tire sur la laisse! Ou encore forcer le chien à se coucher en le tirant au sol avec le pied sur la laisse! Ce ne sont que quelques exemples parmi tant d’autres, mais ces pratiques sont malheureusement très très courantes.

Chien se faisant soulever du sol par son propriétaire en club.
Source: Enquête One Voice, mars 2016

Il existe de nombreuses races de chiens. Chaque race est le fruit d’une selection menée par l’homme dans un but spécifique. Et chaque chien a un tempérament propre. Les méthodes traditionnelles sont peut-être tolérées par certaine races de chiens mais elles seront totalement contreproductives avec d’autres chiens et pourront générer de graves conséquences. Certains individus sont beaucoup plus sensibles à leur environnement et à la relation développée avec leur maître. Et leur sensibilité va de pair avec leur tolérance aux méthodes d’apprentissage par la contrainte. Beaucoup de chiens ne peuvent par apprendre efficacement avec des méthodes utilisant la contrainte et l’intimidation.
Apprendre à un chien craintif ou réactif envers ses congénères à marcher au pied sans broncher alors qu’il est entouré de nombreux autres chiens, est totalement contreproductif! Sans parler de celui qui au moindre grognement du chien le pend à son collier en guise d’avertissement!

Ces méthodes sont dépassées et ne mènent à rien de durable !
D’autres méthodes existent.

Methodes d’éducation dites éthologiques ou positives:

Le monde canin évolue et peut offrir d’autres approches à nos compagnons.
Il existe autant de variantes d’éducation qu’il existe d’éducateurs canins. Et malheureusement, beaucoup se diront éducateurs en positif alors qu’ils ne respectent pas l’état émotionnel du chien et le contraignent à accomplir certaines tâches. D’autres tombent dans l’extrême de l’ultra positif, où tout comportement non désiré est simplement ignoré!

Quelques mots en vidéo:

Les approches éthologiques respectent l’état émotionnel du chien et ses besoins. Elles requièrent d’être conscients du niveau de stress du chien et ne pas le mettre dans des situations qu’il est incapable de gérer. Ces nouvelles approches recherchent une attitude collaborative du chien et non une attitude soumise.
Un bon professionnel sait s’adapter aux spécificités de chaque chien et respecte son tempérament.

Travailler en méthode éthologique c’est donner envie au chien d’accomplir l’action demandée. Le chien n’accomplie pas l’action demandée parce qu’il a peur de la correction physique qui va suivre s’il ne le fait pas. Le chien choisi d’accomplir l’action demandée parce qu’il y voit un intérêt pour lui. L’apprentissage est effectif si le chien choisi de lui-même de réaliser l’action.
Ces méthodes demandent de la patience et du temps mais elles garantissent des résultats durables et stables.

L’Orée du Loup vous conseille et vous guide dans l’application de méthodes douces et respectueuses pour éduquer votre chien et modifier des comportements inadaptés à votre quotidien.
Changez de regard sur votre chien et transformez votre relation.


Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén